lundi 15 août 2016

LE 15 AOUT DU MOIS #1

Le 15 août ça gaze pas trop en général dans les foyers. Le retour de vacances alors qu'on était relax max, peinardos à bronzer sur les plages kitsch de France, ça craint du boudin !

Avant de penser à la rentrée des classes, des cartables, des cahiers petits carreaux et grands carreaux, aux pots de colle Cléopâtre, aux crayons HB,...je vous propose, comme le livre de Jules-Guy Bellemare a eu énormément de succès le mois dernier, de vous présenter la dernière sortie des éditions Kitchissim. C'est tip top ça, n'est-ce pas ? Et là, ce n'est pas du tout un ouvrage nazebroc dont il est question, contrairement à ce que sortent les autres éditeurs l'été qui sont rarement folichons. Comme vous pouvez le voir, il s'agit du dernier livre de Fabien Lecave.

Fabien est l'ami des stars...des vedettes, même, comme disent les jeunes chébran. A ce titre, il arrive à avoir des confidences de ces vedettes de la chanson. Fabien m'a expliqué sa façon de procéder. Lorsqu'il croise un chanteur, il ne se pose pas mille questions. Ni une ni deux, il va à sa rencontre cool Raoul et lui taille une bavette dans le but d'obtenir une info confidentielle sur lui. Et souvent, à force de jacter, ni vu ni connu j't'embrouille, il lui fait cracher sa Valda. C'est du tonnerre ! Ca semble être au p'tit bonheur la chance, mais force est de constater que, sans dec'...ça fonctionne nickel chrome, à fond les ballons. Quant à savoir quel est son secret, ça c'est mystère et boule de gomme.

Vous avez aimé les "Histoires ordinaires" de Jules-Guy Bellemare, vous allez adorer les "Potins de vedettes" de Fabien Lecave. Un peu, mon n'veu ! Car vous allez pouvoir constater que ça envoie du pâté.

Ce livre bourré d'anecdotes plus non-croustillantes les unes que les autres sur vos stars préférées va faire l'effet d'une mouche dans le monde de show-business. J'ai sélectionné, pour vous, une histoire pileuse non-particulière qu'à vécu un chanteur plus ou moins non-célèbre et très ignoré par les jeunes.

Si c'est dacodac, on y va dare dare car vous êtes certainement impatients de lire la suite. C'est parti, mon kiki !











C'est le jeudi 14 mars 1996 que le chanteur Thierry Pastor a décidé de se raser la moustache. Curieusement, c'est ce même jour où il est tombé une averse de grêle importante à Saint-Martin-le-Vinoux en périphérie de Grenoble. Pour cette commune de 5000 habitants, ce fut un drame. Un drame qui a fait immédiatement la "une" d'aucun média. L'info ne s'est jamais répandue comme une traînée de poudre. Pourtant il aurait fallu car, bien que le rapport entre Thierry Pastor, sa moustache, et cette averse de grêle est évident, personne n'y a réfléchi une minute. Ce qui aurait permis, à l'époque, de mettre en évidence une énigme à la frontière du paranormal.

Si cette histoire n'a eu aucun écho, c'est dû aux réseaux cumulés de Philippe Cataldo, Hugues Hamilton, et Amélie Morin qui ont réussi à étouffer l'affaire. Proches de Thierry, ils savaient bien que le chanteur devait faire un gala à Grenoble 118 jours plus tard et cela aurait certainement mis en pleine lumière la corrélation entre la moustache rasée et le drame de Saint-Martin-le-Vinoux. D'autant plus que dans l'intervalle de ces 118 jours, deux Saint-Martiniers (nom des habitants de la commune) et une Saint-Martinière se sont également rasés la moustache ! C'est à peine croyable ! ! ! Ne parle-t-on pas d'effet papillon, là ?

Eh oui ! Sachez que le rasage de moustaches engendre des catastrophes. La preuve en est avec ces habitants qui, par leur acte déraisonné, ont fait que Gaston Gaudio à remporté le tournoi de tennis de Roland Garros, et ce, juste 2946 jours après le premier coup de lame ! On croit rêver !

D'autres drames ont sans doute eu lieu à cause d'un rasage de moustaches. Je me rappelle qu'une fois j'avais oublié mon pack de six gros oeufs "marque repère" à la caisse de Leclerc. Je ne saurais évidemment jamais à quel ex-moustachu j'aurais dû m'adresser pour régler mes comptes mais le constat a été d'une violence inouïe pour moi. Une plaie qui ne s'est jamais réellement fermée.

Alors si tous les Thierry Pastor du monde pouvaient se tenir la main et jurer une fidélité à vie à leur moustache pour le bien de l'humanité, la vie les remercierait !






KK&K sur FACEBOOK



KK&K sur MIXCLOUD



A bientôt...

10 commentaires:

  1. ll serait peut-être également inintéssant de revenir sur le jour où Pascal Obispo s'est fait la boule à zéro en deux coups de cuillère à pot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui mais cela ne s'est pas passé si bien que ça car il avait un bouton sur le haut du crâne qui, du coup, s'est mis à saigner avec le passage du rasoir. En plus, durant le rasage, il a reçu un appel de son pote Vivien qui voulait savoir s'il venait au barbecue du samedi suivant. Cet appel l'a un petit peu perturbé car il n'avait pas encore décidé s'il devait y aller

      Supprimer
  2. Intestin grêle15 août 2016 à 12:10

    Mazette, le Lecave se rebiffe grave avec son nouveau look métrosexuel 100 % tergal fin et fait fléchette de tout bois. Il aurait également vu la vierge en 3D ou les messagers ummites déguisés en pompistes que ça ne m'étonnerait pas.
    « Si tous les Thierry Pastor du monde pouvaient se tenir la main »... est-ce du Lecave lui-même ou du Joëlle Mazart tout craché dans le texte ?
    La solution du problème est pourtant simplissime : il aurait suffit que ladite moustache pastorisée chût grâce au coupe-choux qui eut raison définitivement de celle des Brigades du Tigre en 1983. Et hop ! ni vu ni connu, même dans les milieux bien informés.
    Sinon dans ce futur prix Albert-Londres, apprend-on si en définitive le Pastor ainsi frappé de glabréité a fini par casser la baraque à Saint-Martin-le-Vinoux ?

    RépondreSupprimer
  3. "« Si tous les Thierry Pastor du monde pouvaient se tenir la main »... est-ce du Lecave lui-même ou du Joëlle Mazart tout craché dans le texte ?"

    Tout est de moi.

    "Sinon dans ce futur prix Albert-Londres" Merci à vous d'y croire. C'est bien possible, je l'espère, que cela arrive

    "apprend-on si en définitive le Pastor ainsi frappé de glabréité a fini par casser la baraque à Saint-Martin-le-Vinoux ?"

    Sachez d'abord que notre cher Thierry Pastor était prévu de chanter à Grenoble et non à Saint-Martin-le-Vinoux comme vous l'écrivez. Finalement, sa représentation a été annulée car l'organisateur du spectacle avait reçu une quarantaine de lettres de François Corbier le suppliant de le prendre à la place de Thierry. Didier Frinchaud (l'organisateur) a tellement été touché par la façon, unique, qu'avait Corbier de s'étaler comme une serpillère devant lui,a fini par accepter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout que Corbier menaçait d'envoyer les Musclés pour refaire la déco de l'établissement en plus du portrait de l'organisateur en cas de refus !

      Supprimer
  4. Intestin grêle15 août 2016 à 17:53

    Oui, il faut dire aussi qu'une serpillière c'est bien pratique pour éponger après une bonne drache (surtout munie d'un seau). Est-ce d'ailleurs pour ça que 6570 jours après le passage du Corbier dans cette belle région, la municipalité grenobloise est devenue verte ?

    Concernant Gaudio, la connexion avec Laurent Luyat, cet autre grenoblois est plus qu'évidente, même si c'est un rapprochement que je me garderai bien de faire.

    Avec de telles méthodes d'investigations dignes de Jacques Pradel lui-même, Lecave mériterait en effet le prix Pullisère haut les mains pour l'ensemble de son œuvre.

    RépondreSupprimer
  5. Pastor, Obispo et Corbier c'est très bien toute cette histoire mémorable mais qu'en pense Vassiliu ?
    Et puis Hamilton s'en est-il remis ?
    J'ai toujours lu sur le net que Charlotte Julian était intervenue dans le rasage de bacchantes ! Peux-tu confirmer avec des anecdotes STP ? (sinon on ne te croira pas !)

    RépondreSupprimer
  6. Fabien Lecave raconte n'importe quoi ! Il ferait mieux de se noyer dans ses photos de morts dont il a les droits. Il y a deux anecdotes à vérifier concernant le jour où il a rasé sa moustache. L'une c'est quand il s'est engueulé avec son producteur Roland Magdane et pour ne plus lui ressembler... hop ! L'autre c'est le jour où le Pastador a été retiré des rayons. Il l'aimait, car il pouvait voir son nom en rayant le ad. Sa moustache se servait plus à rien puisqu'il ne pouvait plus la lerche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une piste mais son coup de folie a eu lieu le lait pastorisé a été remplacé par celui UHT au Mammouth local. Il ne supporte plus le blanc depuis et écrit sur des musiques noires et s'est brouillé comme des oeufs avec son pôte Gérard qui lui avait conservé son attribut poilu...

      Supprimer
    2. Sauf que pour l’embêter, Gérard avait rasé sa moustache pendant une seconde. D'uù le titre de l'album "A cette seconde là !' ( voir la pochette pour piger).

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...